Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Avenir sans Pétrole

27-29 avril à Bruxelles: 9ème Conférence Internationale sur le Pic Pétrolier

28 Février 2011 , Rédigé par Benoît Thévard Publié dans #Pic pétrolier

 

 

L'ASPO (Association for the Study of Peak Oil & Gas) et Peakoil Nederland organisent à Bruxelles, du 27 au 29 avril 2011, la neuvième conférence internationale sur le pic pétrolier. 


 

Banner French

 

 

C'est la seule conférence internationale consacrée exclusivement au sujet de l’épuisement des ressources pétrolières et ses conséquences économiques et sociales.

 

Scientifiques, représentants de l’industrie et des autorités publiques en provenance du monde entier seront réunis pour discuter du futur des carburants fossiles, des effets d’un prix du pétrole élevé sur l’économie et l’agriculture, des politiques de soutien aux énergies renouvelables, ainsi que bien d’autres sujets liés à la ‘Politique Energétique Européenne’ dans une ère d’énergie chère.

 

A travers des exemples de pays pétroliers devenus récemment importateurs de pétrole (Tunisie, Egypte), ou allant le devenir d’ici peu (Bahreïn, Yemen, Syrie), ils aborderont l’actualité récente, et discuteront des effets d’un déclin des exportations pétrolières sur les pays producteurs et consommateurs.

 

Avec la participation de :

 

    * Dr. Ir. Jean-Marie Masset – ancien Vice-président Géosciences de Total

 

    * Prof. Paul Stevens – lauréat 2009 du Prix OPEP, Chatham House, Londres

 

    * Julie Lauder – Présidente de l’Association pour la gazéification souterraine du charbon, UCG, Londres


    * Prof. Henrik Lund – Professeur de planification énergétique à l’Université d’Aalborg, auteur du livre « Renewable Energy Systems  -  The Choice and Modeling of 100% Renewable Solutions »

 

     * Philippe Henry – Ministre wallon de l’Environnement, Aménagement du territoire et Mobilité

 

    * Erik Townsend – Fondateur de la société informatique The Cushing Group dans les années 1990s, aujourd’hui investisseur privé sur le point de lancer un hedge fund sur le pic pétrolier

 

 

Session au Parlement Wallon

 

Le 26 avril (veille de la conférence), aura lieu une session au Parlement Wallon. Cet évènement intervient quelques semaines après le colloque à l'Assemblée Nationale, et le thème abordé sera:

 

Rôle de la recherche pour apporter des solutions au problème du pic pétrolier

 

conferencehall.jpgSalle du Parlement Wallon

 

Voici donc quelques éléments de présentation de cette session, montrant l'intérêt naissant des responsables politiques pour le pic pétrolier et ses conséquences:

 

"L’idée de cette session découle de l’observation que le thème du pic pétrolier reste largement ignoré de la communauté scientifique – environ 46.000 articles sur le thème du changement climatique et seulement 200 sur le thème du « peak oil » dans la base de données Isiknowledge – à un moment où les études sur les impacts et solutions sont plus que nécessaires, étant donné que nous subissons les premiers effets d’une augmentation de la volatilité et des prix du pétrole.

 

Cet apparent désintérêt de la communauté scientifique peut être partiellement expliqué par l’absence de signaux en provenance d’acteurs extérieurs (la société, responsables politiques, entreprises,…). Le pic pétrolier n’apparaissant pas comme un problème, les incitations à l’étudier sont donc absentes.

 

Récemment cependant, des demandes politiques conduisirent à la réalisation par la CPDT (Conférence Permanente du Développement Territorial, cpdt.wallonie.be) de ce qui semble être la première étude belge sur le pic pétrolier, ce qui dénote un changement de perception. Pour accélérer ces changements, la session du Parlement wallon réunira des parlementaires wallons, des représentants de la communauté scientifiques belges, et des scientifiques ayant menés des études sur le pic pétrolier.

 

Les trois sujets présentés – qui concernent l’aménagement du territoire et la géographie – et qui serviront de point de départ aux discussions, sont a priori assez éloignés de thématiques énergétiques. Ce choix est volontaire, de manière à souligner que le pic pétrolier possède de multiples facettes qui doivent être abordées par des disciplines très différentes. La présentation de Thierry Bréchet, de la CPDT, abordera notamment les conséquences du pic pétrolier sur l’habitat, la mobilité, les transports, l’agriculture et le tourisme en Wallonie.

 

En incitant les universités du pays à s’y mettre dès maintenant, cela permettrait à nos chercheurs d’avoir une longueur d’avance sur les pays voisins, de valoriser des études et des solutions belges qui ne manqueront pas d’être remarquées au niveau international vu le peu d’offre en ce domaine à l’heure actuelle, et de disposer dans quelques années de solutions spécifiques pour gérer la transition vers un monde au pétrole moins abondant/plus cher.

 

Pic du pétrole et Finance

 

En 2009, de nombreux projets énergétiques furent annulés ou retardés à cause de manques de financement, des incertitudes économiques et d’un effondrement des prix du pétrole qui suivirent la crise financière. Cette histoire illustre le fait qu’un secteur financier fonctionnel est primordial pour le déploiement de solutions au pic pétrolier. Dans le même temps, le plafonnement de la production pétrolière mondiale conduira vraisemblablement à des chocs pétroliers qui risquent de déstabiliser le secteur financier, notamment via les divers secteurs économiques auxquels les banques ont prêté. Des répétitions successives de ce mécanisme pourraient avoir de profondes conséquences pour l’économie et la société.

 

Pour analyser comment le secteur financier est préparé au pic pétrolier, le Comité Pics de pétrole et de gaz du Parlement wallon a invité des économistes et représentants du secteur financier pour discuter de cette problématique."


 

N'hésitez-pas à vous inscrire car cette conférence est publique. L'entrée au Parlement est gratuite, mais en revanche, les trois jours de conférence qui suivent sont payants.


Ces quelques journées promettent d'être passionnantes. Je vais donc m'y rendre afin de percevoir comment les autres pays prennent en compte ce sujet majeur. Ce sera également l'occasion pour moi d'échanger sur le thème que j'aborde régulièrement dans mes articles: la résilience des territoires !

Partager cet article

Commenter cet article