Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Avenir sans Pétrole

Combien reste-t-il de pétrole disponible ? (mise à jour 03/2013)

26 Mars 2013 , Rédigé par Benoît Thévard Publié dans #Pic pétrolier

Lorsque l’on parle des quantités d’hydrocarbures, il faut commencer par distinguer les ressources des réserves. Les ressources sont les volumes d’hydrocarbures que l’on estime être dans le sous-sol et ils sont bien supérieurs à ceux qui seront réellement extraits, puisque tous ne seront pas techniquement ou économiquement exploitables. 

Les ressources que l’on peut récupérer techniquement et de façon rentable sont appelées réserves et plusieurs étapes se succèdent pour les estimer : étude géologique (description du gisement), étude technique (quantité extractible), étude économique (rentabilité) et choix de communication (quantités à déclarer pour des raisons politiques ou stratégiques). Ces étapes permettent d’établir une estimation probabiliste des réserves, c'est-à-dire une classification en fonction de leur probabilité d’existence. 

On peut donc distinguer les réserves prouvées ou P90 (probabilité supérieure à 90 % d’être extraites), les réserves probables ou P50 (probabilité supérieure à 50 %) et les réserves possibles ou P10 (probabilité supérieure à 10 %). La somme des réserves et du pétrole qui a déjà été consommé constitue les réserves ultimes, c'est-à-dire le volume total de pétrole qui aura été extrait par l’Homme, de la première à la dernière goutte.

ressources

Les réserves sont officiellement classées de la manière suivante: 1P (prouvées), 2P (prouvées + probables), et 3P (prouvées + probables + possibles). Même si ce sont généralement les réserves prouvées qui sont déclarées, c’est l’estimation des réserves 2P qui se rapproche le plus de ce qui sera réellement extrait.

 

repartition-reserves.JPG

Répartition des réserves prouvées (bn bbl = Milliards de barils)

Réserves ultimes

La moyenne des estimations est restée stable pendant 60 ans autour de 2000 Gigabarils (Gb), avant de subir une augmentation récente suite à l’intégration, par les organisations américaines (USGS, Exxon Mobil, EIA), des hydrocarbures non conventionnels dans les estimations. Aujourd’hui, la moyenne se situe plutôt entre 2500 et 3000 Gb et sur une centaine d’estimations, cinq seulement sont supérieures à 4000 Gb. Il est bon de rappeler que ce chiffre inclut ce qui a déjà été consommé, soit 1300 Gb. Autrement dit, l’humanité a consommé environ la moitié du pétrole qu’elle aura été en mesure d’extraire

Réserves prouvées

Les estimations des réserves prouvées ont, quant à elles, connu des hausses significatives successives malgré l’absence de nouvelles découvertes majeures :

+300 Gb à partir de 1985, lors de la mise en place des quotas de production par l’OPEP. Les courbes suivantes montrent l'évolution des réserves prouvées déclarées par les pays de l'OPEP.

graph-reserves-copie-2.jpg  

En 1985, l’OPEP met en place une répartition des quotas de production proportionnelle aux réserves prouvées de chaque pays membre. N’est-il pas surprenant qu'après la mise en place de ces quotas, tous les pays membres de l’OPEP ont vu leurs réserves augmenter considérablement, d’une année sur l’autre, et ce sans aucune explication technique ?

 

N’est-il pas surprenant de constater que malgré un rythme d’extraction de plusieurs millions de barils par jour, ces réserves ne baissent pas depuis 30 ans ?

 

Si le doute est permis concernant les réserves officielles, les chiffres annoncés sont très probablement supérieurs à la réalité.

 

+130 Gb en 1999, suite à l’intégration des sables bitumineux du Canada dans les réserves prouvées et  +200 Gb en 2007 avec l’intégration du pétrole extra-lourd du Venezuela.

Au total, ce sont plus de 600 Gb qui ont été ajoutés aux estimations sans qu’il s’agisse de nouvelles découvertes.

En 2012, les réserves prouvées mondiales de pétrole sont estimées à 1653 Gb selon la dernière publication de BP, contre 1383 Gb en 2011 soit une augmentation de 20 % en une année. Selon les statistiques du Oil&gas Journal, les réserves n’ont progressé que de 3,6 % en une année et atteignent 1523 Gb au 1er janvier 2012.

évol réserves

Evolution des réserves prouvées mondiales (données BP 2012)

Des chiffres incertains, divergents, faux ou manipulés 

Pour de nombreuses raisons qu'il serait trop long de détailler ici (déclarations politiques, manque de précision des définitions officielles, données souvent confidentielles ou hors de prix, etc.) les déclarations doivent donc être maniées avec la plus grande précaution.

Il est indispensable de proposer une estimation plus indépendante et plus technique que politique.

Réserves pétrolières mondiales 2P: 1500 Gb (±20% selon les experts)

dont 1000 Gb de pétrole brut

et 500 Gb de pétrole extra-jourd (Venezuela et canada)

Le graphique suivant montre l’évolution dans le temps des deux types d’estimation. En rouge, l’évolution des réserves 1P "politiques" et en vert l’évolution des réserves 2P "techniques". On constate clairement que les réserves de pétrole brut liées à de nouvelles découvertes sont en déclin depuis les années 1980 et que l’on consomme davantage que ce qu’on découvre.

L'auteur de ce graphique, Jean Laherrère, est probablement l'un des meilleurs experts mondiaux sur le sujet, car il a analysé les données d'environ 20.000 gisements à travers le monde.

reserves-techniques-laherrere.JPG

 

Capacité de production

 

Disposer de ressources ne sert à rien si nous ne sommes pas capables de les extraire, de les traiter et de les distribuer à un rythme suffisant.

La capacité de production est la quantité de pétrole que les installations existantes et opérationnelles sont capables d’extraire chaque jour ou chaque année, selon la base de temps choisie.

Dans la capacité de production il y a donc une notion de quantité (m3, barils, tonnes …) mais également une notion de temps (jour, année …). L’objectif est de pouvoir répondre en permanence à la consommation et donc de produire aussi rapidement que ce que nous consommons.

Depuis le début de l’ère pétrolière, la capacité de production n’a jamais cessé d’augmenter, sauf lors des chocs pétroliers ou de récessions. Elle a atteint aujourd’hui un rythme de 32 milliards de barils ou 5 milliards de m3 par année.

 

Que représente un tel volume ? Imaginez une baignoire d'une profondeur d'1 mètre et de la surface d'un département ...

 

capacite-de-prod-dept.JPG

 

Toutes ces explications peuvent également être visualisées sur cet extrait vidéo, tiré d'une conférence à Bagneux. 


Combien reste-t-il de pétrole disponible ? par... par

 Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour comprendre la notion de pic pétrolier qui fait l'objet d'un autre article.

Partager cet article

Commenter cet article

NOM 21/05/2016 20:31

TRES BON SITE

Nom 12/01/2016 13:51

Gorgerouge consultes un médecin afin d'obtenir un traitement! Bisous #Terminal S

Nom 12/01/2016 13:49

BRAVO A CELUI QUI A FAIT LE SITE ! GROS BISOUS SECONDE 1

hassane 21/10/2015 13:31

bjr j mapel Hassan étudiant en pétrochimie au niger combien Ya til de puits au niger.merci monsieur

Gorgerouge 29/03/2013 17:58


Bonjour,


merci de prendre en compte aussi les arguments selon lesquels nous devons laisser les dernières gouttes de pétrole dans le sol, en raison de la souffrance
provoquée sur les sites d'extraction partout dans le monde. Voir par exemple Hacker from Africa : "certains peuples sont semblables à un puits de larmes et je ne suis que la corde qui
sert à remonter à la surface le seau de leur souffrance par le poids de mes écrits".


Dit autrement il est urgent de rejeter cette injonction selon laquelle "il faut arrêter de nous culpabiliser" : sa seule fonction est de blanchir
les bourreaux occidentaux addicts à la voiture.


Loin de moi l'idée de vouloir abandonner la voiture sans rien faire d'autre, ce qui n'est pas possible. En revanche, changer de mode de vie collectivement
aura pour conséquence de rendre nos voitures inutiles.


Sinon Benoît ta video n'est plus accessible en dehors de petites 19 minutes, tu as été censuré ?

Benoît Thévard 17/05/2013 09:44



Salut Gorgerouge,


Non je n'ai pas été censuré, la vidéo a été retravaillée pour accéder à la partie concernée uniquement.


Bien à toi