Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Avenir sans Pétrole

Il paraît que l'énergie coûte trop cher ...

9 Août 2010 , Rédigé par Transition Sower Publié dans #Regard critique

Je souhaite par cet article remettre en cause l’idée selon laquelle l’énergie serait chère, trop chère !

S’il est courant d’affirmer cela, c’est parce que nous avons perdu la notion de ce qu’est l’énergie et de ce que nous consommons chaque jour.


Il est important de reprendre conscience de la différence d’ordre de grandeur entre l’énergie que l’on peut tirer du pétrole et l’énergie que l’on peut tirer de la force humaine.


Afin de commencer sur de bonnes bases, je rappelle simplement que le kWh est une quantité d’énergie, comme les calories ou les joules. Cette unité est valable quelle que soit l’énergie dont on parle (électrique, chauffage, essence, énergie humaine, énergie solaire …). Cette énergie peut être consommée ou produite.

1 kWh c’est la quantité d’énergie consommée ou produite par un appareil d’une puissance de 1 kW qui fonctionne pendant 1 heure.


Je rappelle également que nous pouvons distinguer l’énergie calorifique et l’énergie mécanique.

L’énergie calorifique est celle qu’il est possible de récupérer sous forme de chaleur lors de la combustion d’une matière.

L’énergie mécanique est l’énergie qui va servir à produire un travail, comme par exemple faire tourner les roues d’une voiture ou d’un vélo, monter une charge…


Voyons ce que peut nous apporter le pétrole (Je remercie Jean Marc JANCOVICI pour les éléments repris de son argumentation):


Un litre d’essence qui coûte 1,4€ contient environ 10 kWh d’énergie calorifique.


Dans votre voiture, pour transformer la chaleur en énergie mécanique, vous utilisez un moteur qui aura un rendement de 30%, vous obtenez donc 3kWh d’énergie mécanique.


Donc pour la somme de 1,4€ vous pouvez obtenir 3 kWh d’énergie mécanique.


ordre11.jpg

 

Comparons maintenant avec l’énergie humaine:


Un homme qui travaille dur a besoin, pour compenser ses efforts, de consommer 5kWh par jour sous forme de nourriture.


Grâce à cette énergie qu’il a emmagasinée, il va pouvoir fournir un travail, c’est-à-dire une énergie mécanique.


Si notre homme, particulièrement en forme, creuse toute la journée pour faire une tranchée et qu’il remonte, avec sa pelle, 18 tonnes de terre sur une hauteur de 1 mètre, il aura produit 0,05 kWh !!


Si cette même personne, en supposant qu’elle pèse 65 kg, se lance dans une randonnée et grimpe 3000m de dénivelé dans la journée, il aura produit 0,5 kWh d’énergie mécanique.


ordre1.jpg

On remarque au passage que les jambes ont un meilleur rendement énergétique que les bras !!


Des petits calculs précédents, nous pouvons déduire qu’il faut 6 paires de jambes ou 60 paires de bras pour produire autant d’énergie mécanique « qu’un seul petit litre d’essence » s’il est brûlé dans un moteur !


L’ordre de grandeur peut déjà être perçu à ce niveau, mais si l’on veut déterminer le coût financier, c’est encore plus parlant.


Considérant que notre travailleur et notre grimpeur sont payés au salaire minimal en vigueur en France, il faudra dépenser entre 540 et 5400 euros pour obtenir nos 3 kWh d’énergie mécanique !!


Pour la même quantité d’énergie mécanique, nous devons donc payer:


1,4€ grâce au pétrole

540 à 5400€ s’il faut payer un homme pour faire ce même travail


ordre2

Dans le même ordre d’idée et nous en parlerons un peu plus loin, un français consomme en moyenne 48.500 kWh par an. Sans pétrole, nous devrions donc tous être millionnaires pour conserver le train de vie actuel !


C’est pourquoi, dire que l’énergie est trop chère de nos jours reflète bien le fait que nous n’avons même plus conscience des services énormes que nous rend cette énergie abondante et peu chère.


Nous venons de démontrer que l’énergie était quasiment gratuite et que cela nous exonère d’avoir à payer des hommes pour faire le travail.

C’est pourquoi Jean Marc JANCOVICI parle d’esclaves énergétiques, c’est-à-dire que cette gratuité peut être imagée par des esclaves que nous n’aurions ni à nourrir, ni à payer, et qui pédaleraient jour et nuit, 7jours/7 et 365 jours par an pour produire l’énorme quantité d’énergie dont nous avons besoin pour vivre aujourd’hui.

esclaves.jpg

Le graphique ci-dessus montre le nombre d’esclaves dont chaque français dispose toute l’année.


Par exemple, chacun d’entre nous dispose de 28 esclaves qui pédalent 24h/24 pour produire l’énergie nécessaire à ses transports, ou encore 21 autres rien que pour l’agriculture


Nous avons donc chacun 118 esclaves à notre disposition en permanence pour produire notre énergie.


Ce confort, dont nous n’avons même pas conscience, nous a permis de consacrer notre temps et notre esprit à la recherche, au progrès, aux loisirs, aux voyages … car nous ne sommes plus contraints d’effectuer les tâches les plus difficiles, les plus longues, les plus pénibles.

Partager cet article

Commenter cet article

ygunder 12/06/2015 19:22

en plus, lu que pour un mwh de "ressource pétrole" il faut 4m3 d'eau..... donc ces 1000 litres d'essence génère un "besoin" de 12m3 d'eau..... génial dans un monde où la ressource en eau est si contrainte et si inégale aussi..... en plus il faut bien aussi en faire "l'abduction" de ces 12m3 d'eau.... cela ne se fait pas sans effort...

Alain Vézina 18/10/2011 14:31



Vous parlez d'un rendement de 30% pour un moteur thermique.  D'après ce que j'ai pu lire auparavant, cela me semble nettement surestimé, au moins en pratique, si l'on tient compte des pertes
de transmission, etc.



Benoît Thévard 20/10/2011 18:30



Cet article n'avait pas pour objectif de détailler précisément les différents rendements, mais simplement de donner des ordres de grandeur afin d'intégrer ce que nous apporte le pétrole par
rapport au travail humain ou animal. Les 30% sont effectivement à considérer sur l'arbre moteur et pas forcément à la roue !



david 02/02/2011 08:43



Bonjour 


Concernant le rendement des moteurs thermique, je suis moins optimiste...


http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_%C3%A0_explosion, section rendement.


on est plus proche des 12%. Plus la voiture à de chevaux, moins elle est rentable.


J'avais lu un article (je cherche le lien !) qui annoncé moins de 10% pour l'ensemble des voitures. L'auteur allé jusqu'à comptabilisé les pertes mécaniques dû à l'échauffement de la gomme des
pneus sur la route !


Après, il faut bien faire le distingo entre rentable et polluante...


 


En tout cas, très bon article, qui rend au pétrole toute sa ... "richesse" et du coup toute sa fragilité, le jour où il y aura plus de demande que de disponible !



Benoît Thévard 02/02/2011 10:51



Bonjour, vous avez raison pour ce qui concerne le rendement du réservoir à la roue. Mais dans les valeurs approximatives de l'article, l'idée n'est pas de considérer une voiture avec tous les
frottements qu'il peut y avoir,  mais un moteur thermique qui fournirait du travail mécanique.
Il peut s'agir par exemple d'une scie mécanique, d'un compresseur, d'un treuil ou bien d'autres applications encore. Le chiffre de 30% est donc utilisé simplement car il est représentatif du
rendement de nombreux moteurs thermiques.
Mais je dirais que peu importe, comme vous l'avez justement souligné, ce sont les ordres de grandeurs qui sont importants !