Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Avenir sans Pétrole

L'Europe face au pic pétrolier: colloque au Parlement Européen

19 Octobre 2012 , Rédigé par Benoît Thévard

 

En début d'année 2012, j'ai été sollicité par Yves Cochet, député européen, pour réaliser une étude sur le futur de la production pétrolière et ses conséquences potentielles pour l'Europe. Après plusieurs mois de travail, l'étude est terminée et j'en présenterai les conclusions à l'occasion d'un colloque organisé au Parlement Européen le 15 novembre 2012.

 

illustr_Barbin.jpg

 

Ce rendez-vous, auquel vous pouvez vous inscrire, pourrait sembler incongru dans le climat actuel de désinformation, que la citation suivante illustre parfaitement:

 

"Contrairement aux craintes distillées les années passées, le monde, malgré un appétit croissant, ne manquera pas de pétrole." (Valéry Laramée de Tannenberg, Journal de l'environnement, 12 octobre 2012)

 

En fait, ce colloque tombe à pic pour tous les marchands de doutes qui tirent des conclusions trop hâtives, car ils pourront venir à Bruxelles pour comprendre les enjeux réels auxquels nous sommes confrontés. La hausse des productions libyenne, irakienne et américaine combinée à la baisse de la demande en Europe sont effectivement des facteurs de baisse provisoire pour le prix du pétrole, mais cela ne change absolument rien au problème. Le pic pétrolier est toujours d'actualité !


Ce sera l'occasion d'aborder cette question sous des angles très variés, pendant près de trois heures. Le rapport synthétique de 50 pages sera disponible en français et en anglais et distribué aux participants ainsi qu'à l'ensemble des députés européens. Par ailleurs, il sera disponible en téléchargement sur internet à partir du 15 novembre, accompagné de rapports annexes plus détaillés.

 

PROGRAMME DU COLLOQUE

 

1ère table-ronde :

Le pic pétrolier et ses conséquences pour l'Europe - 14h15-16h

 

- Introduction

Claude Turmes, député européen (Luxembourg)

- Présentation du rapport "L'Europe face au pic pétrolier"

par Benoît Thévard, ingénieur, auteur du rapport

 

- Mathieu Auzanneau, journaliste pour Le Monde

Analyse géopolitique

- Victoria Johnson, économiste, New Economic Foundation

Analyse économique

- Agnès Sinaï, journaliste, présidente de l'Institut Momentum

Regard anthropologique

 

2ème table-ronde :

Quelles réponses européennes et locales au pic pétrolier ? - 16h00-17h30

 

- John Hemming, député à la Chambre des Communes (Royaume-Uni), président du groupe parlementaire sur le pic pétrolier

Les réponses britanniques

- Simone Osborn, Rédactrice en chef de Energy Bulletin

Les initiatives locales

- Xavier Desgain, député wallon (Belgique), membre du Comité parlementaire "Pics pétrolier et gazier" au Parlement wallon

Les réalisations wallonnes

- Yves Cochet, député européen (France)

Les projets de l'Union européenne

 

Partager cet article

Commenter cet article

georges Wursteisen 27/02/2013 17:26


Il y a des abus de pouvoir des autorités établies dans tous les domaines. Il y a des contraintes de tous ordres. Il y a des solutions techniques plus durables que celles en usages mais non
encore opérationelles. Il y a des lobbies plus puissants que les états qui n'hésitent pas à mettre en danger la sécurité des populations et à détruire les ressources de la planètes les plus
précieuses et ils ne sont pas préts à réduire leurs avantages et privilèges.


Depuis l'apparition des 1ères civilisations, des sages, des prophètes, et des penseurs honnètes s'efforcent d'orienter leur communauté vers des comportements plus raisonnables. En vain!


 Est il encore possible de moraliser pacifiquemnt la gestion de la planète ?

Axolotl 14/11/2012 14:13


Bon colloque demain !!


En espérant que cela fera avancer la réflexion...

Caparica 04/11/2012 17:03


Autant que chercheur /enseignante et aussi citoyenne habitant une région (Aisne) concernée avec l'exploitation du gaz de schiste. Je lis avec interet ce que vous publiez
concernant  le monde sans pétrole.


Vous avez fait récemment une conférence à Chateau Thierry, des représentants des collectifs très actifs dans la région  étaient présents. 


Vos conclusions seront certainement analysées lors d'une prochaine réunion des collectifs.


Mais la raison pour laquelle je profite de cet espace est celle d'une mobilisation plus importante des scientifiques qui n'ont pas de lien avec l'industrie gazière.


Je pense qu'un collectif de scientifiques contre le gaz de schiste / le pétrole en général et les alternatives mieux adaptées à la
sauvegarde de la planète est une urgence dans ce pays.


  Merci de partager avec nous votre colloque au parlement européen le 15 novembre.


Cordialement


ana CAPARICA


 

Manso 26/10/2012 21:30


"Se préparer plutôt que subir", c'est aussi stabiliser, voire faire
décroître la population européenne, et ce dans le cadre d'une stabilisation et d'une décroissance de la population mondiale : c'est dire l'ampleur de la tâche.


Consolons nous néanmoins, sans la réalisation de ces objectifs "titanesques", l'espèce humaine est fichue à l'horizon d'un siècle ou deux...

toniomex 26/10/2012 16:06


C'est marrant, mais il ne me semble pas qu'en France on ait une commision parlementaire étudiant le pic pétroler !


Je ne dis pas que ce qu'ils font dans les autres pays est forcément super, mais au moins ils en parlent.