Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Avenir sans Pétrole

La Face cachée du pétrole

2 Septembre 2010 , Rédigé par Benoît Thévard Publié dans #Diffusion

 

Avez-vous regardé cette émission diffusée sur Arte ce mercredi 1 septembre 2010 ?


Incroyable description de la place centrale du pétrole dans l’évolution de nos sociétés mais surtout dans l’origine et le déroulement des conflits armés, ou encore l’état de développement de tel ou tel pays

Une histoire digne du meilleur roman de science fiction mais qui malheureusement est la toile de fond bien réelle de notre vie.

 

Les débuts du capitalisme

 

Alors que pour beaucoup le capitalisme moderne a commencé après la seconde guerre mondiale, M. Rockfeller a pourtant initié ce principe au 19° siècle en mettant en place un monopole avec la Standard Oil. En 1900, cette société gère 90% du pétrole américain grâce à des spoliations et expropriations en tous genres. Dès l’origine de son exploitation, ce précieux liquide est déjà générateur d’injustices, de pressions et de manipulations pour viser la toute puissance et le monopole.

 

Standard_Oil.jpg

 

L’arrivée de l’électricité au début du 20° siècle vient faire concurrence au pétrole pour l’éclairage. C’est donc Ford et sa première fabrique en série d’automobile qui vont sauver le pétrole et lui redonner de l’importance.

 

La première dépendance au pétrole

 

Historiquement, c’est en 1911 qu’un chef d’état, Winston Churchill, fera le choix stratégique d’équiper la marine nationale de moteur à pétrole pour avoir des bateaux plus performants. C’est la première dépendance d’Etat au pétrole.


marine-anglaise.jpg

 

La première victoire grâce au pétrole

 

En 1914, les Allemands sont aux portes de Paris. Le gouvernement de l’époque réquisitionne alors les taxis de la ville et grâce à ces équipements motorisés qui s’opposent aux chevaux et aux hommes, les Français repoussent l’envahisseur.

 

taxi_1914.jpg


En voyant la marque du taxi de 1914 sur cette photo, je doute que ce soit un taxi parisien, mais c'est juste une illustration !

 

Durant la première guerre mondiale, la production de pétrole va passer de 100.000 à 300.000 barils par jour (85 Millions aujourd'hui).

 

Petits arrangements entre amis

 

Entre les deux guerres, le pétrole mondial est détenu par trois sociétés : British Petroleum, Royal Deutch Shell et Standard Oil. C’est la mise en place d’un cartel du pétrole et ce groupement stratégique d’une puissance considérable sera à l’origine de nombreux conflits par la suite.

 

C’est à cette époque que l’Amérique se rapproche de l’Arabie Saoudite (plus gros fournisseur actuel) et initie un partenariat qui ne cessera plus. Même la crise de 1929, qui mettra à genoux la plupart des puissances de la planète, n’a absolument pas impacté les pétroliers qui ont continué leurs affaires tranquillement.

 

Deuxième guerre mondiale : le pétrole au cœur du conflit

 

Avant de lancer le conflit international, l’Allemagne et les nazis ont besoin d’assurer ses ressources en pétrole. En 1939, ils ont mis en place quatorze usines de production, à partir de charbon, d’essence synthétique. Six autres usines sont en construction et l’ensemble permettra de fabriquer plus de trois millions de tonnes d’essence par an.

 

L’approvisionnement énergétique est en partie assuré : c’est le début de la guerre !


avion-allemand.jpg

 

Il faut remarquer une chose sur cette période, c’est que pour fabriquer ce précieux liquide synthétique, les allemands ont besoin d’éthyle. Or ils n’en ont pas et ce sont les américains, par l'intermédiaire des sociétés Dupont et la Standard Oil, qui vont répondre à leurs besoins et les assister pour la production de carburant.

 

Ce partenariat n’a cessé qu’en 1943, ce qui veut dire que sans l’aide de ces entreprises américaines sans scrupule, Hitler n’aurait jamais pu lancer la guerre car il n’aurait pas eu de carburant disponible en quantités suffisantes.

 

Par la suite, les conflits du Caucase et de Pearl Harbour sont aussi liés au pétrole.

 

Le pétrole à l’après Guerre

 

A cette période, Roosevelt rencontre le roi Fahd d’Arabie Saoudite et il conviennent ensemble d’un échange pétrole contre protection. Le marché du pétrole mondial dépend alors de trois pilliers : l’Arabie, le Venezuela et l’Iran, le tout sous la supervision des EU.

 

Le prix à 1$/baril est alors un formidable outil de progrès technique et économique pour l'occident. Cela montre bien que ce sont les pays qui ont eu la maîtrise des ressources pétrolières, et seulement ceux-là, qui ont pu se développer.

 

La crise pétrolière de 1973 : une vraie fausse explication

 

Il semblerait que la version officielle du choc pétrolier ne soit pas du tout exacte et qu'il s'agisse en fait d'une grosse imposture.

 

La version que tout le monde connait voudrait que l’OPEP ait décidé d’un embargo des exportations pétrolières pour réclamer notamment une hausse des revenus liés à l’exploitation des champs. Cet embargo aurait alors provoqué la hausse des prix que nous avons connue.


Or peu de temps avant le choc, c’est en 1971 que les Etats-Unis s’aperçoivent qu’ils ont atteint leur pic de production et que celle-ci va baisser inexorablement. Le prix de vente du pétrole (1$ le baril) ne leur permet pas de réaliser les investissements nécessaires pour trouver et exploiter de nouveaux gisements. Ils feront alors tout ce qui est possible pour faire monter artificiellement ce prix.

 

choc-petrolier.jpg


Il est probable que le fameux embargo ait été complètement fictif et que le choc que nous avons subi ne soit lié qu’à la volonté des EU d'augmenter les rentrées d'argent des sociétés pétrolières. Je vous invite à aller voir cet article qui détaille bien cette explication.

 

La Russie ruinée par une manipulation pétrolière

 

Après cette période, les pays européens souhaitent mettre en place un gazoduc transsibérien pour être alimentés par le gaz Russe. Les EU ne veulent pas en entendre parler et ils décident de tout mettre en œuvre pour éviter cette construction. Le plan secret consistait à faire baisser le prix du pétrole artificiellement pour étrangler la Russie pour qui c’était la principale source de revenus.


Ils ont donc demandé à l’Arabie Saoudite d’augmenter sa production, les prix ont logiquement baissé, et la Russie a perdu plus des deux tiers de ses rentrées d’argent. Ce pays vivait avec très peu de moyens à l’époque. Son budget (32Md$/an) est inférieur au chiffre d’affaires de Général Motors !


A partir de cette période, la Russie est ruinée.

 

Guerres du golf : aucune autre raison que le pétrole

 

Je ne vais pas rentrer dans le détail mais pour faire court : la première guerre consistait à empêcher que Saddam Hussein ne prenne le contrôle du Koweit et ainsi d’une zone stratégique car celui-ci était bien plus dur en affaires que les autres dirigeants arabes conciliants.

 

guerre-du-golf.jpg


La deuxième consistait cette fois à prendre simplement le contrôle des réserves irakiennes en espérant que le peuple ne s’opposerait pas à l’installation de sociétés pétrolières américaines, ce qui n’est pas tout à fait le cas. Je pense que personne aujourd’hui n’est encore dupe du manège de G.W.Bush, D.Cheney et toute leur équipe concernant une éventuelle démocratie ou le risque terroriste !

 

Le pétrole aujourd’hui

 

Il y a deux façons de voir la gestion du pétrole.


Tout d’abord la gestion de marché, gestion technique qui consiste à faire correspondre une offre à une demande et qui assure le quotidien.


Puis il y a la protection. Les Etats Unis seraient en quelque sorte le syndic des puissances consommatrices. Ils protègent leur approvisionnement et nous bénéficions également de cette protection. C’est pourquoi personne (y compris la Chine) ne peut stratégiquement s’opposer aux EU sans risque de voir son approvisionnement en pétrole coupé du jour au lendemain.

 

Analyse personnelle

 

J’ai trouvé ce documentaire édifiant. Tout d’abord parce qu’il montre que la dépendance de notre monde au pétrole est devenue telle qu’aucune valeur, aucun principe ou aucune règle ne peut prévaloir. Au point même de voir des sociétés d’un pays continuer à travailler pour son ennemi afin de générer de gros profits.


Ensuite parce qu’il explique que le secteur pétrolier est insensible aux bouleversements du monde. Il passe au-delà des crises économiques, des guerres et leurs énormes profits ne sont jamais remis en cause.


Enfin parce qu’il permet de bien comprendre l’extrême fragilité d’un système basé sur l’approvisionnement d’un seul élément : le pétrole.

 

Ce reportage est du genre à faire froid dans le dos ! Il ouvre les yeux sur le côté absurde de la façade médiatique conventionnelle. Celle qui voudrait laisser croire que tout va bien, que tout est stable, qu’aucun conflit n’est lié au pétrole et que nous n’avons pas à nous inquiéter de l’avenir.

 

Tout-va-bien.jpg

 

 

Il me conforte personnellement dans mon désir de communication et dans la voie que je veux inciter à prendre. La voie de l’avenir sans pétrole que l’on doit prendre pour des raisons physiques (pic pétrolier), financières (augmentation des prix) mais également géostratégiques pour tout ce que je viens de raconter.

 

Je persiste à dire qu’aller vers la résilience, c’est s’affranchir au maximum de cette dépendance aujourd'hui vitale. Si je n’avais rien à proposer, je resterais à pleurer sur mon canapé en me disant que nous sommes foutus. Mais l’humain peut vivre sans pétrole ou avec très peu et les outils existent, il suffit de s’y mettre ! Alors qu’attendons nous ?

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

frecha2 03/09/2010 16:16



Recherchez les travaux de Stanley Meyer et sa "dune buggy (buggy des sables)" pourtant filmée par les télévisions (45km avec 1 litre d'eau)


Le véhicule à air comprimé filmé lors de la présentation du salon de l'auto 2005.


d'autres comme Arie DEGEUS et bien plus tôt les travaux de Nikola Tesla, Raph Ring et j'en passe.


Tous ont déposés leurs brevets, tous ont été réduit au silence mais des traces subsistent. Mais attention le terrain est...glissant !!


Bonnes recherches et soyez prudent...



frecha2 03/09/2010 15:24



Les solutions alternatives existent depuis longtemps, très longtemps. Mais elles ont toujours été "tuées dans l'oeuf" et leurs concepteurs également ! Citons le moteur à eau (1930), la force
électromagnétoesothérique (1937) et le moteur à air comprimé (2005). Toutes des énergies propres, gratuites et sans limite.


S'il est compréhensible qu'il faut mettre en place un "impôt" pour aménager les infrastuctures et/ou compenser le "manque à gagner de l'état", je ne comprends pas pourquoi la pollution et le
déficit de la balance du commerce extérieur n'a pas motivé le dévelloppement de ces énergies au sein de pays comme la France ou la Russie. Et de préférer se "prendre le mur" !!



Benoît Thévard 03/09/2010 15:59



Bonjour, l'énergie propre, gratuite et sans limite n'existe pas! et tant mieux car notre planète serait dans un piètre état. Concernant les énergies dont vous parlez, sachez qu'il n'y a pas de
miracle. Tout est une question d'ordre de grandeur et je prends l'exemple de l'air comprimé:


1 kg d'air comprimé à 200 bars contient 8 Wh d'énergie !


C'est à dire 3 à 4 fois moins qu'1 kg de batterie au plomb et 1000 fois moins qu' 1kg de pétrole ! Autant dire que l'autonomie est dérisoire.


Ajoutez à cela la nécessaire compression de l'air qui demande de l'électricité et l'énergie pour réchauffer le moteur car la détente de l'air provoque un très fort refroidissement. Vous obtenez
certes une technologie qui fonctionne mais qui n'a rien a voir avec les utilisations actuelles du pétrole. Et puis n'oubliez pas que dans la plupart des pays, l'électricité est produite à partir
de charbon ! alors méfions nous de l'utilisation de l'électricité pour les transports !


Pour les autres idées dont vous parlez, ce sont soit des problèmes similaires, soit des théories douteuses. Si vous avez des démonstrations techniques que dans les 5 à 10 ans qui viennent ces
technologies peuvent remplacer le pétrole dans notre économie, alors je suis preneur ! n'hésitez pas à m'envoyer un email, je le regarderai avec la plus grande attention.


N'oubliez jamais de comparer les ordres de grandeur ! c'est très important !


En tous cas merci pour votre commentaire