Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Avenir sans Pétrole

Notre Premier Ministre annonce que nous avons passé le pic pétrolier !

8 Avril 2011 , Rédigé par Benoît Thévard Publié dans #Pic pétrolier

Encore une étape de franchie dans l'acceptation publique de la réalité du pic pétrolier.

 

fillon-AN.jpgphoto: lespolemiques.fr

 

 

En réponse à une question posée à l'Assemblée Nationale, le premier Ministre, François Fillon, a indiqué les choses suivantes:

 

- nous avons atteint le pic de production de pétrole en 2009

- la production ne peut maintenant que décroitre

- nous sommes en face de tendances lourdes d'augmentation des coûts de l'énergie


 

C'est une grande première car, jusqu'alors, seul Yves Cochet évoquait le pic pétrolier sur les bancs de l'Assemblée. Mais, comme le souligne Matthieu Auzanneau, premier diffuseur de cette information, l'annonce reste surprenante.

 

Je me suis donc posé la même question que Matthieu en regardant la vidéo:

 

Pourquoi 2009 ?

 

En effet, l'AIE a annoncé que nous avions passé le pic de pétrole conventionnel en 2006 et l'ASPO a simplement "officialisé" le passage du pic en septembre 2010, sans apporter plus de précisions. D'autres rapports ont traité du sujet, mais aucun n'indique l'année 2009 comme celle du pic.

 

Le gouvernement aurait-il accès à des informations spéciales ? Nous le saurons  (peut-être) bientôt, puisque M. Auzanneau a demandé des précisions à Matignon. A suivre ...

 

Quant aux solutions envisagées, rien de nouveau. Comme d'habitude, seules quelques perfusions provisoires mais aucune remise en cause du modèle, bien au contraire. C'est encore la croissance économique basée sur la consommation qui est pronée. Or faire de la croissance et augmenter la consommation avec moins d'énergie, cela n'existe pas ailleurs que dans les rêves.

 

Donc pour cette fois, je me contente du constat, seul propos réaliste et à la hauteur de la situation.

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Pierre Aïn 15/04/2011 14:34



Il était temps !

Nous allons donc pouvoir maintenant discuter des actions locales et/ou globales.

Beaucoup de questions en effet : pourquoi le silence total jusqu'à présent ? Pourquoi même en interne, au Ministère de l'Intérieur, n'y a-t-il jamais eu, jusqu'à présent, de planification (5 ans)
ou de prospective (30 ans) sur ce sujet (selon qui tu sais) ?

Et là, comme une évidence, un simple rappel (argument des choix politiques ensuite) et non une annonce officielle … Stupéfiant !

Peut-être était-il à la table ronde sur le pic pétrolier le 25 janvier à l'assemblée ?

Eh oui, toute grande vérité passe par trois phases : elle est d’abord ridiculisée, puis violemment combattue, avant d’être acceptée comme une évidence. (Schopenhauer)

Et qui y a-t-il donc après cette troisième phase ?



ecospam 10/04/2011 13:58



C'est un "moment historique" sans aucun doute: il semble que l'information fasse peu à peu son chemin vers le cerveau de certains de nos dirigeants. Ils n'ont pas (ou refusent encore...)
d'envisager les conséquences de ce qu'ils disent, donc c'est assez surréaliste...


Pour l'instant on est dans les mesurettes adaptatives, et c'est sur que quand il va falloir annoncer le rationnement de l'énergie (si on veut éviter l'explosion des prix...) ça ne va pas être
simple... 


Que les gens (les plus) conscients se préparent...


 



henry 09/04/2011 16:40



Pour les gaz de schiste, il parait que M. Borloo, avait signé les permis d'exploitation, certes, mais il n'y avait pas de plan caché,  , "il ne l'a (juste) pas fait exprés"


http://jean-lucbennahmias.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/04/05/gaz-de-schiste-borloo-je-n-ai-pas-fait-expres.html   



henry 08/04/2011 19:26



2 hypothèses


1) il a inversé le 9 et le 6


2) il a bien lu 2006, mais comme ils ont un peu de retard à l'allumage, et qu'il y a un peu de flou sur la date, il vaut mieux dire 2009, ça fait plus sérieux que 2010, où on pourrait croire à un
arrondi.



Benoît Thévard 08/04/2011 19:29



merci Henry de prolonger l'humour du dernier article !


Il n'est pas impossible qu'il ait fait une erreur de mémorisation, de la note de service qu'on venait de lui faire passer :-)


Et puis ... n'y aurait-il pas une légitimation des gaz de schistes derrière tout ça ?