Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Avenir sans Pétrole

Vers une crise énergétique majeure: comment passer du constat aux solutions ?

8 Août 2011 , Rédigé par Benoît Thévard Publié dans #Diffusion

Le Blog du DD a entamé un cycle de conférences "Ni dupes Ni devins", dont la première édition a eu lieu le 16 juin dernier à l'École Normale Supérieure de Paris.

 

bthev-600x290.png

Image: Le blog du DD

 

 

La crise économique qui prend forme ces derniers jours n'est pas anodine car, contrairement aux précédentes, elle ne pourra plus être résolue par une croissance du PIB ou de la consommation. L'endettement des pays étant basé sur l'hypothèse fantaisiste d'une croissance économique future, nous pouvons dès à présent parier sur le fait que les dettes ne seront jamais remboursées.

 

En effet, cette crise se combine à la crise énergétique liée au pic de la production mondiale des hydrocarbures liquides. Moins d'énergie disponible implique une contraction irréversible de l'économie mondiale.


 

Dans un premier temps, l'objectif était de dresser le portrait de la situation énergétique mondiale avec l'intervention de Matthieu Auzanneau. Dans un second temps, je suis intervenu pour aborder des pistes de solutions et d'orientations en fonction de ces constats difficiles.

 

Intervention de Matthieu Auzanneau

 

 

Mon intervention


Partager cet article

Commenter cet article

Changaco 11/08/2011 17:23


La dette n'a pas besoin du pic pétrolier pour être impossible à rembourser, c'est la nature même du système monétaire.


Alain 09/08/2011 17:47



Bonjour M. Thévard,


 un petit lien pour apporter de l'eau au moulin


http://www.leblogenergie.com/2011/08/france-31-milliards-de-p%C3%A9trole-et-de-gaz-partis-en-fum%C3%A9e-au-premier-semestre.html


 


 



OneDrop 08/08/2011 22:20



Bonsoir,


Je tiens à vous tirer mon chapeau pour ce travail de vulgarisation. Pour suivre assiduement votre blog et celui de Mathieu Auzanneau, je trouve que les deux parties étaient complémentaires et
compréhensibless.


Pour avoir assisté à la conférence de l'ASPO en avril dernier, je dois dire que j'ai été un peu déçu du manque de mesures d'adaptation aux conséquences du pic pétrolier (ou pic everything comme
le dit fort bien le Post Carbon Institute). Le diagnostic et les conséquences ont été très bien documentées ainsi que certains programmes mais ces derniers étaient d'ordre (trop?) stratégiques.
C'est nécessaires mais je pense que nous devons maintenant décliner plus précisément ces stratégies d'adaptation, que ce soit au plan des collectivités locales ou bien même des entreprises. Les
objectifs devant être posés à brève échéance: la prospective jusqu'en 2050 n'a pour ainsi dire plus aucun sens dans le monde aussi complexe (excès de la dérégulation financière, crise de la
construction européenne, pic everything ...) dans lequel nous vivons.


Continuez cet éveil des consciences. Le changement passera par les citoyens comme a pû le dire Philippe Lambert lors du colloque au Parlement Européen.