Cette année, les constructeurs automobiles se sont mis à la production des véhicules connectés, éco-responsables ou autonomes. Avec la multiplication des techniques embarqués à bord des voitures, la conception des bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides devrait suivre le même chemin. Ils sont en effet nombreux à être intéressés par ces évolutions.

C’est pourquoi, les constructeurs automobiles et les constructeurs d’infrastructures de recharge se sont mis d’accord afin de développer un standard commun de bornes de recharge pour véhicules électriques.

Le projet visera à améliorer la gestion et le suivi des flux de charge, et à développer les services liés à ses bornes. Il sera possible d’utiliser l’application mobile MyCharger pour gérer les bornes de recharge sur le réseau, pour se garer ou faire des dépôts ou retraits.

Les véhicules connectés équipés de bornes de recharge pourront être programmés pour charger automatiquement à une période prédéfinie, et les utilisateurs pourront accéder à des services en ligne comme des informations sur la charge, les conditions météorologiques, etc…

Les voitures Hybrides et électriques

Les voitures hybrides et électriques sont de plus en plus nombreuses à être commercialisées. Elles utilisent l’électricité comme carburant grâce à leur batterie et ont de plus en plus d’autonomie. Elles représentent dorénavant 4,2 % des véhicules neufs commercialisés en France en 2017. La France n’est pourtant qu’un pays moyen pour l’auto sur le plan européen. Cette part a doublé depuis 2013, et devrait atteindre 7,8% au cours des 3 années à venir.

Ce type de voiture deviendra de plus en plus connectée. Aujourd’hui, le marché des voitures électriques est encore assez réduit. Aux États-Unis, la situation est différente. Les constructeurs américains se sont engagés à commercialiser au moins 4 millions de véhicules électriques en 2025. Les constructeurs ont également annoncé leur intention de commercialiser au moins 16 modèles de véhicules hybrides rechargeables d’ici 2025.

Avec cette volonté des constructeurs, le marché devrait atteindre les 8 millions d’unités en 2025, surtout grâce aux ventes aux Etats-Unis.

Les voitures éco-responsables 

Il s’agit d’un véhicule qui ne produit pas (ou très peu) d’émissions polluantes lors de son utilisation. Ces émissions polluantes sont mesurées au kilomètre. Exemple : 20 g de CO2/km. Un bon coup de pouce pour préserver notre environnement.

Les voitures éco-responsables sont conçues pour réduire la pollution de l’air et réduire leur consommation d’essence pour un réel engagement écologique ainsi que pour notre environnement.

Le marché des voitures éco-responsables est en plein développement. Il fonctionne selon le même principe que les voitures connectées. Les constructeurs proposent des services en ligne qui permettent aux utilisateurs de faire les démarches administratives, d’obtenir des informations sur la consommation d’essence, et même sur les qualités du carburant, etc…

Pour les constructeurs, l’arrivée des voitures éco-responsables, c’est l’occasion de devenir des acteurs majeurs du marché. Les constructeurs ont lancé des offres très agressives pour convaincre les clients. Les constructeurs sont aussi présents sur le marché des carburants renouvelables.

Les voitures autonomes

C’est la voiture du futur. Cette voiture, qui ne sera pas sous le contrôle permanent du conducteur, pourra se déplacer sans lui dans des zones prédéfinies. Elle pourra également rouler en convoi, c’est-à-dire que plusieurs voitures autonomes seront reliées les unes aux autres par une connexion sans fil. On les appelle aussi des voitures connectées.

La technologie utilisée pour les voitures autonomes est de plus en plus perfectionnée.

Des constructeurs comme BMW, Mercedes-Benz, Audi, Google ou encore Tesla travaillent sur cette technologie.

Actuellement, les voitures autonomes sont encore en phase d’expérimentation. Cependant, les premières applications commerciales devraient débuter dans quelques années.

Cette technologie donnera le pouvoir aux constructeurs d’imposer leurs normes et leurs standards dans tous les domaines : développement de la voiture autonome, du carburant, de la logistique, mais aussi du réseau de distribution.

Le marché des voitures autonomes est estimé à 2 500 milliards de dollars en 2030.

L’évolution automobile ne cesse jamais de s’accroître, le futur et dors est déjà dans nos parc automobiles pour vos futur achats.